750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toute ma vie, j’ai eu une morphologie très mince, je dirais quelquefois maigre, même mes trois grossesses ne m’ont pas fait prendre de poids. À 55 ans, les kilos ont commencé à s’installer progressivement et j’avais beau restreindre mon alimentation, faire du sport intensivement, rien n’y faisait. J’ai fini par me rendre à l’évidence, jamais je ne pourrais retrouver mon corps d’antan et oui la ménopause ce facteur déclenchant de la surcharge pondérale pour certaines femmes m’avait frappé. Aujourd’hui, j’ai attaqué mon propre régime, il est vrai que j’ai passé du temps à disséquer les calories des aliments pour créer des recettes adaptées à mes goûts et envies, mais voilà, c’est fait et je mange sans me priver en me régalant.

15 Oct

Lentilles aux lardons et carottes

Publié par Muriel Martin

Pour 2 portions 652 g = 966.92 C

Pour une portion 326 g = 483.46 C

 

20 g oignon coupé en brunoise = 80 C

20 g de beurre doux = 143.4 C

100 g d’allumettes de lardons fumés ou pas = 123 C

100 g de carottes coupées en brunoise = 30 C

2 g d’herbe de Provence = 7.52 C

400 g de lentilles à cuire = 460 C

 

 

Dans une casserole, portez à ébullitions les lentilles dans de l’eau froide, une minute, pas plus.

  • Dans une poêle faites suer l’oignon dans le beurre, ajouter les lardons puis les carottes et les herbes de Provence, laissez colorer légèrement. Couvrir d’eau chaude, salez, poivrez et laissez mijoter 30 minutes.
  •   
Commenter cet article

À propos

Toute ma vie, j’ai eu une morphologie très mince, je dirais quelquefois maigre, même mes trois grossesses ne m’ont pas fait prendre de poids. À 55 ans, les kilos ont commencé à s’installer progressivement et j’avais beau restreindre mon alimentation, faire du sport intensivement, rien n’y faisait. J’ai fini par me rendre à l’évidence, jamais je ne pourrais retrouver mon corps d’antan et oui la ménopause ce facteur déclenchant de la surcharge pondérale pour certaines femmes m’avait frappé. Aujourd’hui, j’ai attaqué mon propre régime, il est vrai que j’ai passé du temps à disséquer les calories des aliments pour créer des recettes adaptées à mes goûts et envies, mais voilà, c’est fait et je mange sans me priver en me régalant.